Bandeau haut

Supplément à la prime au travail

Revenu Québec

Demander le supplément à la prime au travail

Clientèle
Tout particulier qui a cessé de recevoir de l’aide financière dans le cadre du Programme d’aide sociale ou du Programme de solidarité sociale ou de l’aide financière dans le cadre du programme Alternative jeunesse et qui est admissible à la prime au travail.

Conditions
Le particulier doit répondre aux conditions suivantes :

  • il résidait au Québec le 31 décembre de l'année visée par la demande et avait l'un des statuts suivants :
    • citoyen canadien,
    • Indien,
    • résident permanent,
    • personne à qui le Canada a accordé l'asile;
  • il avait au moins 18 ans le 31 décembre de l'année visée ou, à ce moment, il avait un conjoint, était le père ou la mère d'un enfant qui résidait avec lui ou était reconnu comme mineur émancipé par une autorité compétente (ex. : un tribunal);
  • il demande le supplément au cours d’un mois qui est compris dans une période de transition vers le travail;
  • il n’a pas transféré à son père ou à sa mère un montant pour enfant majeur aux études postsecondaires (annexe S);
  • personne n’a reçu à son égard le paiement de Soutien aux enfants versé par Retraite Québec, sauf s'il a eu 18 ans avant le 1er décembre de l'année visée;
  • personne ne l'a désigné comme enfant à charge pour demander le supplément à la prime au travail;
  • il n’était pas détenu dans une prison ou un établissement semblable le 31 décembre de l'année visée et, s’il a été incarcéré, il ne l’a pas été plus de 6 mois dans l'année.
  • il a reçu, pour au moins 36 des 42 mois précédant immédiatement le début de la période de transition vers le travail, de l’aide financière dans le cadre du Programme d’aide sociale ou du Programme de solidarité sociale ou de l’aide financière dans le cadre du programme Alternative jeunesse;
  • il était titulaire, le premier mois où il a cessé d'être admissible au Programme d’aide sociale ou au Programme de solidarité sociale, d'un carnet de réclamation délivré par le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale lui permettant de bénéficier de certains services dentaires et pharmaceutiques (cette condition ne touche pas le particulier qui recevait de l’aide financière dans le cadre du programme Alternative jeunesse);
  • il avait un revenu de travail d'au moins 200 $ pour le mois pour lequel la demande de supplément à la prime au travail est faite.

Pour demander le supplément à la prime au travail, le particulier doit remplir sa déclaration de revenus ainsi que l'annexe P – Crédits d'impôt relatifs à la prime au travail, puis transmettre le tout à Revenu Québec.

S’il a demandé des versements anticipés du supplément à la prime au travail pour l’année visée, il doit indiquer dans sa déclaration de revenus le total des versements anticipés reçus. Il doit également remplir l’annexe P pour calculer le montant exact du supplément à la prime au travail auquel il a droit.

  • ;#10;#Revenu Québec;#