Cartes, permis et certificats.

Permis de chasse à l'ours noir
Permis de chasse à l'ours noir

Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Les personnes qui désirent chasser l’ours noir doivent posséder un permis et l'avoir en leur possession lorsqu'elles pratiquent cette activité.

Le permis est offert aux résidents et aux non-résidents. Des conditions particulières s’appliquent aux non-résidents.

Il est permis de chasser l’ours noir au printemps et, dans certaines zones, à l'automne. Un chasseur peut abattre 2 ours noirs par année. L’un des deux doit être abattu à l'automne dans la zone 10.

Coupons de transport
Le permis de chasse à l'ours noir comporte 2 coupons de transport. Si le chasseur abat un ours noir, il doit immédiatement attacher un coupon à l'animal. Il doit ensuite enregistrer sa prise. Un permis sans coupon de transport n’est plus valide.

Périodes d'appâtage de l'ours noir
Il est interdit de déposer une substance nutritive pour appâter l’ours noir entre le 1er juillet et le 15 août dans les zones 16, 17, 19 sud, 23, 24 et 29 et entre le 1er juillet et le 31 août dans les zones 1 à 15, 18, et 26 à 28.

Conseils à suivre en présence d'un ours noir
L'ours noir n'aime pas se faire surprendre ou se faire approcher. Dans cette situation, il peut parfois se montrer agressif envers l'humain. En sa présence, il faut suivre certains conseils de sécurité :

  • rester calme et évaluer la situation;
  • ne pas crier ni faire des mouvements brusques, mais lui parler doucement;
  • ne pas le coincer, mais lui laisser un corridor de fuite ou suffisamment d'espace pour faire demi-tour;
  • ne pas s'enfuir en courant, sauf si on peut très rapidement gagner un endroit sûr;
  • ne pas le regarder dans les yeux, car il peut percevoir ce geste comme une menace;
  • reculer lentement tout en le gardant à l'œil pour connaître sa position;
  • jeter des objets devant soi pour le distraire s'il avance;
  • monter dans un arbre (la plupart des ours adultes n'y grimpent pas spontanément);
  • ne pas faire le mort.

Il faut aussi rester attentif à la situation et être prêt à faire face à l'ours en cas d'attaque. À ce moment, il faut

  • se défendre avec tout objet à portée de main (roches, bâton, rame, hache, etc.);
  • hausser la voix;
  • crier;
  • gesticuler pour impressionner l'ours.

En règle générale, l'ours noir qui se dresse sur ses pattes arrière cherche seulement à identifier une odeur ou une source de bruit. Ce n'est pas une attitude de menace.

  • ;#2;#Provinciale;#
  • ;#5;#Certificats et permis;#
  • ;#2;#Citoyens;#
  • ;#10;#Tourisme, loisirs et culture;#
  • animal sauvage, arme à feu, chasse à l'arc, chasse à l'arbalète, grand gibier, gros gibier, ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, MFFP, ours noir, permis de chasse
  • ;#439;#Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs;#
  • MFFP