Cartes, permis et certificats.

Nouveau résident du Québec : titulaire d'un permis de conduire délivré à l'extérieur du Canada

Société de l'assurance automobile du Québec

Demander l’échange d’un permis de conduire délivré hors Canada

Tout titulaire d’un permis délivré hors Canada qui autorise la conduite :

  • d’une automobile, d’un cyclomoteur ou d’une motocyclette, si le permis a été délivré aux États-Unis ou dans un pays signataire d’une entente avec le Québec;
  • d’une automobile, si le permis a été délivré dans un autre pays.

Le titulaire doit :

  • avoir 16 ans ou plus (ou 14 ans, pour conduire un cyclomoteur de moins de 50 cm3);
    résider au Québec;
  • être autorisé à demeurer au Canada;
  • avoir une expérience de conduite d’au moins un an, si son permis a été délivré dans un pays autre que les États-Unis ou un pays signataire d’une entente.

Pour demander l’échange d’un permis délivré hors Canada, le titulaire doit suivre les étapes suivantes :

  1. téléphoner à la Société de l’assurance automobile du Québec pour prendre un rendez-vous avec un préposé (qui déterminera s’il est admissible);
  2. se présenter au rendez-vous avec les documents requis;
  3. s’il est admissible, payer les frais exigés pour l’échange du permis.

Le titulaire d’un permis délivré aux États-Unis ou dans un pays signataire d’une entente devra, pour pouvoir conduire une motocyclette, aussi réussir des examens de compétence et payer les frais exigés. L’examen théorique peut être passé, au choix, le jour du rendez-vous avec le préposé ou lors d’un prochain rendez-vous, tandis que les examens pratiques doivent être passés lors d’un rendez-vous ultérieur.

Permis expiré ou annulé
Si son permis est expiré ou annulé depuis plus de 3 ans, le titulaire devra se soumettre à des examens de compétence et payer les frais applicables.

Expérience de conduite
S’il a accumulé moins de 24 mois d’expérience de conduite d’une automobile dans son pays, le titulaire d’un permis délivré aux États-Unis ou dans un pays signataire d’une entente se verra accorder un permis probatoire plutôt qu’un permis régulier. Il devra utiliser ce permis jusqu’à ce qu’il ait accumulé 24 mois d’expérience de conduite.

  • ;#18;#Société de l'assurance automobile du Québec;#